Catalogue Contactez-nous
Accueil  »  Livres  »  L’âme des ormes
Abonnez-vous
à La Bouinotte img-magazine
A partir de 2,25 €* par mois

* Sur la base d'un prélèvement trimestriel à hauteur de 6,75 € pour un abonnement de 2 ans avec hors-série

En cadeau :
  • Mug La Bouinotte
  • Un Tote bag La Bouinotte

L’âme des ormes


Nombre de pages : 128
Format : 15 x 21

PARTAGER

Comme son grand-père et son père avant lui, Damien travaille la terre, quelque part en Berry. Un métier de passion. Et de sacrifices, solitude, injustices, pression des créanciers… Le quotidien d’un jeune paysan. Menacé par l’agro-industrie, dénigré par les défenseurs de l’environnement, Damien perd pied. Marion est là, pourtant, sans illusions sur la condition humaine mais qui tient, tant bien que mal, la barre de leur couple. Et Éric, l’ami fidèle qui partage ses souffrances comme ses idées, trop rouges pour le paysage. Car le danger a d’abord le visage familier de ses collègues de sillons. Jaloux de sa compagne comme de ses terres, tout est bon pour étendre leur pouvoir.

 

Ancien médecin de campagne, Henri Lafranque s’est inspiré de son expérience pour écrire ce roman, authentique et poignant, qui dépeint la réalité du monde paysan et ses enjeux, entre isolement, guerre économique et désertification rurale.

Prix : 16.00 €

Du même auteur

Zoom sur l'auteur

Lafranque Henri

Bordelais de naissance et de formation, Henri Lafranque vit dans le Berry depuis 1983. Médecin généraliste en milieu rural durant plus de quarante ans, consacrant du temps à la formation de sapeurs-pompiers volontaires et au personnel d’EHPAD, il a toujours préparé ses interventions en analysant et écrivant ses expériences personnelles. Ce fut la base de son premier ouvrage paru en 2016 (Docteur, si j’ai besoin serez-vous là ? Éditions Flammarion). Désormais retraité, il choisit une forme romancée pour son nouveau livre en puisant dans sa réserve d’histoires recueillies tout au long de son activité. Riche de son expérience de médecin de campagne, l’auteur met en scène une souffrance dont il fut témoin lors de ses consultations médicales ; souffrance qu’il associe également au phénomène d’abandon du territoire.