Contactez-nous
Accueil  »  Magazines  »  La Bouinotte n°149
Abonnez-vous
à La Bouinotte img-magazine
A partir de 2,25 €* par mois

* Sur la base d'un prélèvement trimestriel à hauteur de 6,75 € pour un abonnement de 2 ans avec hors-série

En cadeau :
  • Un MUG La Bouinotte

La Bouinotte n°149

la magazine du Berry (automne 2019)

PARTAGER

Au sommaire de La Bouinotte n°149 (automne 2019), un joli détour par deux cités berrichonnes : Châtillon-sur-Indre, belle au Berry Dormant et Saint-Amand-Montrond, sportive dans l’âme. De nombreux portraits au menu : un couple de briquetiers qui quittent le Cher pour l’Indre et maintiennent un savoir faire ; une artiste frêle et forte, la graveuse Cécile Reims ; le Vierzonnais Jean Bartin et la passion de l’attelage… Sans oublier l’histoire, grande et petite, d’Ottilie Voss, une espionne bien ordinaire à Bourges au cœur de la Première Guerre Mondiale.

Prix : 6.90 €

Prix numérique : 3.90 €

Sommaire du magazine

LA LORNE La tuilerie renait de ses cendres

PARTAGER

Le malheur des uns fait le bonheur des autres... Céline et Cyril Desmoulières sont briquetiers. En juin, ils ont quitté leberceau artisanal de Saint-Palais dans le Cher pour reprendre la Tuilerie brennouse de La Lorne et développer uneactivité qui ne compte plus qu’une quinzaine de représentants dans l’Hexagone.

Cécile Reims, la graveuse

PARTAGER

Jusqu’au 29 septembre, le château d'Ars, près de La Châtre, rend hommage
à une graveuse exceptionnelle, CécileReims. L'exposition “ L’Ombre portante " retrace le parcours d'une femme marquée par la guerre et par l’engagementpour un art qu’elle exerça surtout pour les autres. Pour Hans Bellmer, pour Fred Deux avec qui Cécile Reimspartagea une vie de travail dans une maison du vieux La Châtre dont elle a, pour nous, ouvert les volets.

Jean Bartin, la leçon de passé

PARTAGER

La passion est, parfois, le fruit de longues
et secrètes macérations. Celle pour les attelages ruraux et l’animal de trait adébouché tardivement dans la vie de Jean Bartin : l’homme avait déjà
65 ans ! Pendant plus de trente ans il l’a faites’épanouir, avec cœur et intelligence, ne reculant devant aucun sacrifice, pour qu’elle embellisse sa vie et celle desnombreux spectateurs qui fréquentèrent les fêtes rurales et autres comices agricoles
du Berry, de France... deBelgique, de Hollande.

OTTILIE VOSS une espionne ordinaire

PARTAGER

Avec sa garnison et ses usines militaires, bourges est, au début du 20e siècle, une cible de choix pour l'espionnage. La mission d'Ottilie Voss s'est arrêtée le 27 février 1915, trois semaines à peine après ses premiers pas dans le «métier ». Condamnée à mort
à 34 ans par le conseil de guerre, elle a été exécutée à la prison du Bordiot le 17 mai. Retour sur le parcours et la fin tragique d’une espionne ordinaire.

CHATILLON SUR INDRE Belle au Berry dormant

PARTAGER

On y passe.
Trop souvent sans s’arrêter.
Il est vrai que cette fameuse D943 qui relie Châteauroux à Tours
est sidésagréable et dangereuse que la seule idée des automobilistes qui l’empruntent est de s’en
sortir au plus vite. Etc’est bien dommage car Châtillon recèle
des trésors d’architecture qui
sont autant de témoins d’un passéexceptionnellement riche.